Skip to content

Deezbox et Rankseller, deux start-ups qui débutent en France

29 March 2013

deezbox-rankseller

Ceci n’est pas un billet sponsorisé mais un coup de pouce à deux entreprises qui viennent de débuter en France. La première est Deezbox, tout juste créée par des amis de l’ESSCA, qui offre la possibilité de commander en ligne des créations graphiques de manière abordable et rapide. La seconde est Rankseller.fr, une plateforme mettant en relation des blogueurs et des annonceurs pour l’échange de billets sponsorisé, qui vient de se lancer en France sous la direction de Maël Roth. J’espère qu’en les présentant ici, je peux modestement contribuer à leur développement. Présentation.

site-deezbox

Deezbox est une plate-forme à destination des professionnels souhaitant développer leur présence digitale mais ne disposant pas des compétences en web design. Les créateurs, autour d’Anthony Atekian, gérant de la société, sont partis du constat qu’il est aujourd’hui devenu primordial pour toute entreprise de se doter d’un site internet ainsi que d’outils nécessaires à sa communication digitale, mais qu’il pouvait être difficile de trouver le bon prestataire au bon prix.

Deezbox entend révolutionner le monde du web design en proposant une solution simple, rapide et personnalisable, à un prix juste garanti

Deezbox permet aux entreprises de commander en ligne  des créations graphiques (bannières publicitaires, logos, emails, newsletters, landing pages, design de site Internet et sites mobiles, pages Facebook, fonds Twitter etc.) grâce à un brief de départ et un suivi personnalisés en ligne. Les créateurs du site promettent des créations uniques, faites sur-mesure par des professionnels du web design et disponibles dès 48h après commande. Vous pouvez découvrir leur site dans la vidéo suivante:

Deezbox se différencie de sites de crowdsourcing (Creads, 99designs et autres) par le fait qu’il n’y ait pas de logique de concours. Deezbox ne fait pas travailler des créatifs sans les rémunérer, une critique très souvent évoquée lorsqu’on parle de ce type de service. Pour les entreprises, un avantage indéniable est le coût, car avec des prix commençant à 99€, le site se positionne de manière très agressive vis-à-vis des plateformes de crowdsourcing (souvent à partir de 200€). Et en prenant en compte le fait qu’il y ait une collaboration directe avec un graphiste. on peut résumer que c’est a priori moins cher tout en étant plus personnalisé. Bravo les gars!

Rankseller en Français

La deuxième start-up, Rankseller, existe déjà dans différents pays (dont l’Allemagne, où elle a été fondé) mais vient de se lancer en France. Le service proposé par la société Rankseller est simple et pourtant si efficace: proposer un espace aux annonceurs et blogueurs pour explorer la possibilité de publications de contenu (non, ce billet n’a pas été vendu sur Rankseller, c’est un coup de pouce volontaire de ma part 😉 ndlr). Pour une explication détaillée du concept, lisez cet excellent billet de Maël.

Cette formule a eu un succès retentissant en Allemagne l’année passée et a donc entamé un vaste processus d’internationalisation pour partir à l’assaut d’une multitude de marchés: Italie, Espagne, Royaume-Uni, Russie, Turquie, Pologne, Suède et la France. L’entreprise répond ainsi à la demande croissante provenant de ces pays en adaptant la version linguistique du site et en nommant des responsables de marché des pays respectifs.

Mais au-delà de la simple question de langue, ces adaptations sont également nécessaires au vu de la différence entre les marchés. En Suède par exemple, le nombre de blogs dans le domaine de la mode est bien supérieur au reste alors qu’en Russie, l’accent est plutôt sur les blogs politiques. En Espagne et en Italiem l’activité de blogueur est de plus en plus considéré comme un moyen de générer des revenus dans un contexte économique qui laisse le marché de l’emploi sans réponse au chômage.

Les blogueurs peuvent s’inscrire gratuitement et indiquer leur adresse de blog sans que celle-ci soit visible pour les annonceurs. Ce sont eux qui fixent les prix et fréquences auxquels ils sont disposés à accepter une publication. Ces dernières peuvent être diverses et variées: communiqués de presse, offres d’emplois, vidéos, etc. L’objectif est de générer du contenu intéressant pour les lecteurs de blogs en partenariat avec les annonceurs qui peuvent ainsi cibler le message qu’ils souhaitent transmettre. Voici une infographie publiée par Rankseller sur la monétisation de blogs:

Bonne chance à Deezbox et à Rankseller pour la suite!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: