Réforme des programmes ESSCA et classement des Ecoles de commerce


Le traité de Bologne s’impose aujourd’hui à 46 pays dans le monde, et les écoles de commerce doivent aussi s’adapter à ce schéma Bachelor/Master/Doctorat uniformisé, également pour s’adapter au évolution du marché de la formation et aux attentes des recruteurs.

Plus de 5000 candidats à l'ESSCA en 2009

Des commentaires sur le(s) classement(s) actuels de l’ESSCA

Rang 2010
*
Établis-
sement
Note 2010 Classe-
ment 2009
Evo-
lution
1er niveau d’entrée
1 HEC Jouy-en-Josas 1 000 1 = Prépa
2 ESSEC Cergy-Pontoise 843 2 = Prépa
3 ESCP Europe, Paris 800 3 = Prépa
4 EM Lyon 763 4 = Prépa
5 EDHEC Lille, Nice 711 5 = Prépa
6 Audencia Nantes 515 6 = Prépa
7 ESC Grenoble 497 6 – 1 Prépa
8 Sup de co Reims 446 8 = Prépa
8 Rouen Business School 445 10 + 2 Prépa
8 IESEG Lille, Paris 444 12 + 4 Bac
11 Euromed Management Marseille 434 8 – 3 Prépa
12 ESC Toulouse 399 11 – 1 Prépa
13 ESC Bordeaux 390 13 = Prépa
14 EM Strasbourg 366 24 + 10 Prépa
15 ESC Lille, Paris 353 14 – 1 Prépa
16 CERAM Sophia-Antipolis, Paris 340 17 + 1 Prépa
17 ESC Rennes 331 22 + 5 Prépa
18 ESSCA Angers, Paris 325 15 – 3 Bac
18 ESG Paris 324 19 + 1 Bac
20 ESC Tours, Poitiers 316 15 – 5 Prépa

source : L’Express.fr (classement 2010)

Le dernier classement L’Exress/L’Etudiant positionne l’école de commerce en 18ème position des écoles de commerce françaises nos amis lillois de l’Iéseg se trouvant en 8ème position. Ce classement a été assez remarque parmi les étudiants (un peu moins que le LipDub de l’école de commerce), nous nous demandons notamment ce qui a pu causer cette chute, un étudiant présent cet après-midi ayant même demandé si cela était vécu comme “un constat d’échec” par l’école. Plusieurs choses ont été dites pour relativiser ces résultats :

  • La concurrence s’est considérablement intensifiée entre les écoles de commerce, notamment post-bac, ces dernières années. Un bon exemple est la fusion-transformation de l’ESC Le Havre et Sup Europe C.E.S.E.C. (écoles post-prépa), qui forment aujourd’hui l’EM Normandie (école post-bac).
  • Les critères de classement sont changeants et leur justification n’est pas toujours claire. On voit par exemple que le critère Publications/Recherche a pris du poids et que l’accréditation EPAS n’est pas prise en compte dans ce classement, alors que cette accréditation est un gage incontestable de qualité académique. De plus, l’ESSCA se justifie en indiquant privilégier la recherche “pédagogique” à la recherche “théorique”.
  • Boston University, "meilleure" université partenaire de l'ESSCA

  • Concernant l’importance accordée aux universités partenaires des écoles, il est important de préciser que ces partenariats impliquent des contreparties financières, et qu’il y a donc un arbitrage à réaliser entre la qualité (offrir moins de places dans de très bonnes universités, uniquement aux meilleurs de promo) et la quantité des universités partenaires (offrir un nombre élevé de places à l’international à une grande partie des étudiants d’une promotion).
  • Il convient finalement de rappeler que l’ESSCA reste l’école post-bac préférée des recruteurs. C’est objectivement un bon indicateur de la valeur des diplômés de l’ESSCA sur le marché du travail.

Voici en quelques points ce qui a été dit ce midi concernant ces points. Je vous invite cordialement à réagir à cet article, surtout si vous avez des précisions à ajouter ou des points à clarifier !

Advertisements

4 Comments

  1. Les critères de classement sont changeants et leur justification n’est pas toujours claire. On voit par exemple que le critère Publications/Recherche a pris du poids et que l’accréditation EPAS n’est pas prise en compte dans ce classement, alors que cette accréditation est un gage incontestable de qualité académique. De plus, l’ESSCA se justifie en indiquant privilégier la recherche “pédagogique” à la recherche “théorique”.

    –> Aucun changement à ce sujet dans le classement de l’étudiant de cet année (toujours la même pondération pour cette partie, le seul changement notable de méthodologie est à propos de l’exigence de recrutement.

    Pour le figaro, ce critère a même perdu du poid, la pondération était plus importante l’année dernière.

    Pour EPAS, vu que l’étudiant ne prend déjà pas en compte Equis et AACSB, cela serait assez peu intéressant de prendre en compte l’accréditation. Pour le figaro, elle est prise en compte, mais à juste titre avec une pondération moins importantes qu’EQUIS où AACSB.

    Reply

  2. Merci bien pour ce résumé… dans la mesure où je ne suis pas en France, difficile pour moi d’ssister à la réunion!

    bon, en tout cas, content de voir qu’il y a du changement (dans le bon sens pour une fois) au sein de notre école!

    Mais franchement, en ce qui concerne notre “label” EPAS… comment tu veux vendre un truk que 6 écoles (il me semble) dans toute l’Europe ont? Donc aucune visibilité!!!

    Enfin, en tout cas, merci encore une fois!!!

    Reply

  3. Merci Yannig, très bon article sur les transformations de l’ESSCA. […]

    Quant aux partenariats, tout est une question de balance: il faut de très bons partenariats pour attirer les meilleurs bacheliers et également de moins bons pour assurer un départ à tous les étudiants…

    En revanche, la chute dans les classements est très préoccupante. L’avantage de l’ESSCA est qu’elle a une notoriété suffisante pour attirer les très bons étudiants qui cherchent une alternative à la prépa. Si l’école venait à perdre cette réputation d’excellence, cela diminuera le niveau moyen des promotions, ce qui finira par se ressentir chez les recruteurs…

    Reply

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s