Avis Sur Spécial Investigation (Canal+) Évoquant le Crowdsourcing

Lundi 14 Octobre à 22h25 et ce dimanche vers 17h, Canal+ a diffusé un Spécial Investigation sur “Travailler Plus Pour Gagner… Rien”. Un reportage très intéressant qui souligne des phénomènes de société comme le travail précaire dans les compagnies low-cost, l’abus dans l’embauche de stagiaires, le travail mal rémunéré à Disney World et… la participation de créatifs au crowdsourcing. Pour traiter ce sujet, le réalisateur Pierre-Emmanuel Luneau Daurignac présente la société eYeka (dont je suis salarié), un membre de la communauté (Julien Beuvry) et un client (Philippe Claverol, Head of DS Line chez Citroën). Malgré l’angle éditorial très orienté, le sujet est plutôt bien traité. Néanmoins, le reportage comporte quelques erreurs qu’il convient de rectifier.

Continue reading →

Advertisements

L’attaque maladroite de Quirky, pionnier de la co-création

Photos and designs

Images via adafruit.com, quirky.com and techdirt.com

J’ai déjà mentionné à de nombreuses reprises Quirky, présentant l’entreprise américaine, qui a récemment signé un partenariat de distribution avec Auchan, comme un modèle de réussite du modèle de co-création. L’entreprise se base sur des idées venant de la foule d’internautes pour développer et distribuer des produits grand public. S’appuyant sur un effectif important, notamment des designers et d’ingénieurs, Quirky est un exemple spectaculaire de transformation des idées de la foule (crowdsourcing) en produits réels. Mais Quirky est aussi très fort en communication… et son dernier coup de comm’ risque de lui coûter cher. Continue reading →

En 2012, mes vœux de bonne année viennent d’Inde!

greeting-card

Certains d’entre vous ont peut-être reçu cette carte récemment. Le design est joli, mais cette carte est n’est pas juste un visuel: c’est le design gagnant d’un concours créatif sur internet. En d’autres mots: j’ai lancé un concours créatif sur internet, en demandant à des designers de réaliser une carte de vœux. Cette technique a un nom un peu barbare: “crowdsourcing”. Il existe divers sites internet qui se sont spécialisés dans ce type de concours: 99designs (d’origine australienne), Creads (d’origine française), Crowdspring (d’origine américaine), 12designer (d’origine allemande), JadeMagnet (d’origine indienne)… De plus en plus de designers et de graphistes du monde entier, qu’ils soient professionnels et amateurs, s’inscrivent sur ces sites pour participer à des concours. Un autre site, le site chinois Zhubajie, regroupe tellement de personnes qu’il est en théorie le plus grand employeur du monde, plus encore que l’armée chinoise ou les magasins Walmart aux Etats-Unis!

De tels sites de concours sont de plus en plus utilisés dans le monde, notamment pour demander à des créatifs de créer des prospectus, des logos, des sites internet… bref, tout type de tâches créatives. C’est un phénomène assez fascinant qui m’intéresse, c’est pourquoi j’ai commencé un doctorat sur le “crowdsourcing créatif” cette année.

Le crowdsourcing signifie l’externalisation par une organisation, via un site web, d’une activité auprès d’un grand nombre d’individus dont l’identité est le plus souvent anonyme (Lebraty, 2009) Continue reading →

L’Académie Française ajoute le pluriel “incroyaux” à son dictionnaire

TLF-informatisé-capture-ecran

La rédaction et la diffusion du dictionnaire constitue l’une des missions principales de l’Académie Française. Contrairement à des ouvrages descriptifs comme le Robert ou le Petit Larousse, le dictionnaire de l’Académie Française cherche à préserver l’essence littéraire de la langue française ; vous ne trouverez donc pas de buzzer, de mobbing, de rallye raid ou de urgentissime, exemples tout droit tirés du Petit Larousse 2011. De toute façon, les immortels (c’est ainsi que l’on appelle les académiciens) n’en sont qu’à la lettre “P” puisque le dernier fascicule, publié en octobre 2010, s’arrête au mot promesse. Cela peut paraître étonnant, mais le processus d’écriture est long et fastidieux…

Mais il suffisait d’aller voir dans le 13è fascicule, qui recense tous les mots de incorrection à installer, pour remarquer cet incroyable changement. Le pluriel de incroyable peut être à la fois incroyables et incroyaux, peut-on lire dans le cahier n°13. Cette décision n’a pas encore été justifiée pas l’Académie Française. Mais même sans prise de position de la part de l’institution, il est probable que l’emploi fréquent du mot (dans les forums internet, sur les les journaux intimes numériques, par les musiciens, à la radio etc.) ait justifié la décision.

capture-ecran

Certaines voix s’élèvent déjà contre cette mise à jour, notamment sur facebook, mais il semble peu probable que l’institution revienne sur ça décision. Les mots supprimés du dictionnaire l’ont été uniquement parce qu’ils n’étaient plus utilisés: il en a été ainsi pour archidiaconat, chouanner, friponneau ou imployable par exemple. Un cousin proche, celui là…

Ca y est, on peut faire du vélo sur Google Earth !

capture-ecran

Image via Instructables.com

C’est le site Instructables qui a trouvé le système. Après les vélos Google (qui capturent des images et autres données pour Google Street View) et l’option directions vélo sur Google Maps, la société de Mountain View permet maintenant à un cycliste de naviguer virtuellement dans Google Earth. Il suffit d’avoir un vélo (!), un home-trainer, une télé et quelques autres équipements courants ou open-source pour pouvoir réaliser le montage. Continue reading →

Avec le site de Boulogne-Billancourt, l’ESSCA gagnera en visibilité

Encore partiellement en travaux, le nouveau site de l’ESSCA à Boulogne-Billancourt accueillera lundi deux promotions (en plus du Master 2 Web-Marketing). Le bâtiment de 8 étages permet à l’école de doubler sa capacité d’accueil à Paris, avec environ 450 étudiants sur l’année. Dans les années futures, d’autres Masters s’installeront à Paris. Grâce à un partenariat signé avec l’ACBB par le BDS 2009, l’école aura aussi accès à diverses infrastructures de la ville de Boulogne-Billancourt.

 

building-front

Situé 55 quai Alphonse Le Gallo (Maire de Boulogne-Billancourt de 1944 à 1965)

 

Continue reading →