Skip to content

Interview d’Alexandre Dinaut, Réalisateur de la Vidéo “Edward” pour SFR

15 October 2013

En avril 2011, SFR lançait un concours vidéo sur eYeka, demandant aux internautes de s’inspirer des classiques du cinéma et de “réaliser une séquence de 30 à 60 secondes mettant en scène un ou plusieurs services de la plateforme SFR.fr“. Il ne s’agissait pas de copier des scènes de film existantes ou de mettre en scène des personnages connus (ce sont des éléments protégés par des droits d’auteur) mais de mettre en scène les fonctionnalités de SFR.fr dans des spots cinématographiques.

De nombreuses vidéos très créatives ont été proposées, mais l’une d’entre-elles a bluffé la communauté (voir les commentaires), le jury (gagnant du prix du jury) et les clients de SFR (gagnant du prix aux votes) : Edward d’Alexandre Dinaut, alias Denverconcept, de Lille (59). Alexandre a eu la gentillesse de prendre quelques minutes pour répondre à mes questions via Skype, me décrivant comment cette superbe pub a vu le jour.

SFR Cinema Edward Alexandre Dinaut

Photo de Nam Thai Lai

Une video puissante, d’excellente qualité, avec un univers poétique, qui respecte le brief. Le placement produit est original et percutant, bravo au réalisateur! (SFR)

Bonjour Alexandre, est-ce que tu pourrais te présenter?

Cliquez pour accéder à la page Vimeo d’Alexandre Dinaut

Bonjour, je m’appelle Alexandre Dinaut, je suis cadreur-réalisateur. J’ai un parcours assez atypique, parce que j’ai fait du commerce à la base et puis je me suis dirigé vers la réalisation, et aujourd’hui, je suis intermittent du spectacle. Je gagne ma vie en étant cadreur-monteur, mais ce que j’aimerais être plus principalement, c’est d’être réalisateur. Donc j’ai fait des court-métrages, des clips, des pubs etc. mais c’est difficile de vivre de sa réalisation, donc à côté je suis cadreur.

Je suis freelance, je suis intermittent du spectacle, donc n’importe qui, même les particuliers, peuvent m’engager en tant qu’intermittent, donc je suis totalement freelance. Dernièrement j’ai fait un documentaire qui s’appelait Quelque-Chose En Plus sur les autistes, que j’ai cadré, que j’ai monté, et on essaye que ça sorte au cinéma. Là, dernièrement, j’ai réalisé un pilote de série comique avec un ami, je suis en train de le monter actuellement. Mais je peux aussi cadrer des usines à béton, des soirées, des animations, je peux faire des soirées photos, des soirées privées. Je peux tout faire. C’est très divers quoi. Ça dépend de la demande, et moi je réponds à la demande avec mes compétences.

Comment tu as découvert le concours SFR il y a deux ans et demi?

J’étais dans une bonne dynamique, j’avais déjà réalisé un court-métrage en janvier, un autre en mars. J’étais réalisateur sur une pub Leroy-Merlin. Le producteur de cette pub, qui était aussi réalisateur sur des pubs, m’a dit « tu devrais aller voir là, en ce moment il y a un site qui propose de faire un pub de manière cinématographique ». Comme il aimait bien mon boulot dans le cinéma, il m’a proposé de faire ça, donc je suis allé voir et effectivement, c’était plutôt cool de voir qu’il y avait un concours qui permettait de faire une pub à la manière cinématographique. Ça changeait un peu, et puis je me suis dit « pourquoi pas » et puis c’est parti quoi.

concours sfr cinema 2011 eyeka

Je me suis inscrit sur le site de eYeka, et j’ai vu qu’il y avait des musiques et qu’il fallait des musiques, donc avant tout chose j’ai écouté toutes les musiques pour savoir quelle musique je pouvais chopper parce que c’était gratuit je crois. Donc j’ai écouté toutes les musiques et je suis tombé sur la musique de Xcyril, qui est la musique de la vidéo eYeka quoi, et je me suis dit « tiens c’est marrant, ça fait très Tim Burton-esque », un réalisateur que j’adore. Du coup j’ai réfléchi et je me suis dit « Bon, Tim Burton, Edouard Aux Mains d’Argent, il peut pas téléphoner, donc justement peut-être qu’internet peut lui permettre d’écrire des textos » donc c’est parti comme ça quoi.

C’est la musique qui m’a vachement inspirée, forcément, parce que la musique colle parfaitement à la pub

Et comment tu t’y es pris ? Seul? En équipe ?

Et bien comme je t’ai dit, comme j’étais dans une bonne vibration, j’avais plein d’amis du cinéma, que je venais de rencontrer, qui avaient envie de m’aider. Moi, j’avais envie de tourner avec eux, donc on était un peu connectés là-dessus. On avait envie de tourner tout le temps, surtout avec mon chef opérateur, Guillaume Duchemin, qui fait de la super lumière. Du coup j’ai vu ça, j’ai appelé Guillaume, je lui ai dit « j’aimerais bien faire cette pub, ça serait cool », on s’est dit « ben ouais, sans problème, il fait juste trouver le scénario ». Eve-Tatiana, qui est actrice et qui joue la fille a aussi été une grande source d’inspiration.

SFR Cinema Edward Alexandre Dinaut Around The Bed

Photo de Nam Thai Lai

J’ai eu une équipe assez formidable pour mettre en place mon idée, ils sont tous motivés et motivants, c’est-à-dire que dès que tu leur proposes un projet, ils y vont à fond et ils sont complètement à fond. Bien sûr j’avais un budget, j’avais 500€ de budget pour faire la déco, on a trouvé un lieu désaffecté à Arras, et on a construit la chambre dedans, la chambre de la fille. Dans ce même lieu désaffecté, il y avait un grenier avec un escalier et tout, enfin c’était un lieu désaffecté donc on pouvait vraiment faire ce qu’on voulait. Donc on a fait des traces sur les murs avec des couteaux, on a déchiré des papiers, on a acheté des crayons, on les a balancé… On a vraiment fait tout ce qu’on pouvait.

SFR Cinema Edward Alexandre Dinaut Team

Photo de Nam Thai Lai

Pour la chambre, c’est la déco… En fait, pour reprendre au départ, l’équipe technique, je pense qu’on était une bonne vingtaine dessus, facilement. La caméra, on me l’a prêtée, c’était une Arri D21, qui est une énorme caméra qui a un très très bel objectif. On me l’a prêtée parce qu’il croyait en le projet quoi, donc ça c’était vraiment gentil. Ensuite, toutes les lumières appartiennent au chef électricien qui a une bijoute et qui a prêté ses lumières, tout le monde a donné de son temps aussi, donc ça c’était cool, on a tourné sur un week-end.

Il y avait un petit budget, il y avait 500€ de budget pour la déco, la bouffe, les transports, les bijoutes, les costumes etc.

Il a fallu créer les mains d’Edward aussi. Ce qui est marrant, c’est que quand tu vois les mains d’Edward construites en vrai, c’est très moche parce qu’il y a plein de colle partout, alors que dans la vidéo ça rend pas mal. Donc on a tourné ça sur deux jours. Il y a le steadicammer aussi, c’est lui qui a eu l’idée du plan, parce qu’on a été faire des repérages avant sur le décor, et j’avais eu cette idée du plan avec la steadicam, où la steadicam part et elle monte les escaliers avec l’envolée de la musique.

SFR Cinema Edward Alexandre Dinaut Steady Cam

Photo de Nam Thai Lai

Je connaissais un steadicamer mais il n’était pas disponible, donc voilà et mon chef opérateur m’a renvoyé sur Vladimir Peeters, je lui ai parlé du projet et il a tout de suite été emballé. Le problème c’est qu’il était de Paris, donc je l’ai fait venir de Paris etc. Et le plan stead nous a pris une après-midi, parce que c’était extrêmement compliqué, la caméra était assez lourde et épaisse, et large, et avec le stead il y avait un demi centimètre pour passer, pour faire le mouvement dans les escaliers, tellement ils étaient petits, et il l’a fait au bout de la treizième fois, et il l’a fait parfaitement. Et on est très fiers du résultat!

Effectivement, vous pouvez être fiers. Merci Alexandre. Pour le plaisir :

Liens:

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: