Immigration, Religion, Sex… Some Of My Favorite @Intelligence2 Debates

Image via robertleeming.com (click to read his interesting post about IQ²)

Image via robertleeming.com (click to read his interesting post about IQ²)

I love debate, even when I face stupid or irrational arguments. It’s stimulating your mind, makes you work on your self-discipline, entices you to find smart arguments, and encourages dialog which is healthy for any stable society. Recently I found out about Intelligence Squared, an organization that stages debates held in the traditional Oxford style around the world, and which broadcasts these debates on YouTube. I’ve watched dozens of them, from business to politics, sex or religion. Here are some of my favorite Intellgence² debates, as well as my positions to the motions that are being discussed in them. Continue reading →

Advertisements

My Book Review of @AneeshChopra’s “Innovative State”

Click to enlarge

Click to enlarge

Aneesh Chopra was the first Chief Technology Officer (CTO) of the Unites States government, and served in this position from 2009 to early 2012. Since then, he has run for the office of Governor in Virginia (but has not succeeded) and created Hunch Analytics, a company which crunches public and private data to “help executives and industry leaders in health care, education and energy to make smarter business decisions.” But this post is not about the latter, it’s about Chopra’s experience as the USA’s very first CTO, and his vision of how technology can improve governments.

I enjoyed reading Innovative State very much, not only because it mirrors some of the phenomena I study in academia, but also because it reminded me of Gilles Babinet‘s book about his experience as a digital champion in France (disclaimer: Gilles Babinet is co-founder and board member of eYeka, where I work part-time). While Babinet had a much more consultative role, Chopra was leading the action in the White House – which also shows how seriously digital technologies are taken in France (not a lot!) compared to the US. Anyway. His views on how new technologies can transform government, shared in Innovative State, are highly interesting. According to him, four priorities (open data, impatient convening, challenges & prizes and attracting talent) should drive the US’s agenda toward becoming “a 21st century government that elevates the role of everyday Americans.Continue reading →

My Favorite Readings in June: Tough Academic World, Corporate Tweeting & Wikipedia Across Cultures

The very first IKEA catalog. One of my favorite reads this month is about IKEA (image via ikea.com)

This month, many things caught my eye and attention. Here’s a selection of news, events and articles that I enjoyed this month. A couple of them deal with academia, again, including people who complain about the toughness of the job. Others relate to social media, the internet of objects, consumer creativity or American politics. Just browse through it and see what catches your eyes.

Also – self-promotion is your friend – make sure to read my latest blog post which I published on Medium. Medium is a sleek-looking new publishing platform, very easy to use, and highly aesthetic. Continue reading →

How South Africa’s Freedom Charter (1955) Was Inspired by Citizen Input

Image via sahistory.org.za (click on the image to access article)

Image via sahistory.org.za (click on the image to access article)

I’m currently reading Nelson Mandela’s autobiography, “Long Walk to Freedom,” published in 1994. I’m only half way through the book, but as today is Mandela’s funeral, I wanted to share an excerpt about the creation Freedom Charter, which was inspired by ideas of thousands of South-Africans, and therefore relates to my current topic of interest, crowdsourcing. In 1955, the South African Congress Alliance indeed invited citizen to submit their ideas for a statement of core principles for the country, and they gathered thousands of ideas. Continue reading →

“You have been crowdsourced” – When academics get busted for plagiarism

tube-paste

Image via FastCompany.com

In the German newspaper Welt Am Sonntag, I recently stumbled upon a very interesting article which discusses a very hot topic: trust (or not) in the academic world. The title, which could be translated by “Hunting plagiarists per mouse-click“, indicated that we’re again talking about a web-related subject; and indeed the article is all about the wikis that allowed to reveal serious frauds in thesises of highly ranked German politicians. The most famous one was GuttenPlag Wiki, which is closed today… now that the former German Minister of Economics and Defense Karl-Theodor Zu Guttenberg resigned. Who are the people who read thesises to reveal fraudulous passages? Why do they do it? Continue reading →

La Mondialisation : Emergences et Fragmentations, Pierre-Noël Giraud, éd. Sciences Humaines

 

Couverture

Il y a quelques mois, un lecteur m’a conseillé ce livre de Pierre-Noël Giraud sur la mondialisation. Je vous avoue que j’en ai lu beaucoup, des livres sur la mondialisation, et que j’ai appréhendé de relire les mêmes constats, les mêmes exemples et les mêmes propositions… mais celui-là a effectivement le mérite d’être synthétique et clair. Les thèses du bouquin sont intéressantes : parmi elles, j’ai notamment retenu que l’avenir “[de l’Afrique] repose fondamentalement entre les mains de ses habitants” et que les systèmes politiques et économiques actuel doivent être réformé s’il nous voulons un développement durable. Une croissance durable, je veux dire. Continue reading →

Dix jours qui ébranleront le monde, Alain Minc, éd. Grasset

couverture-jpg

Cet essai, publié en cette année 2009, reprend dix scénarios plus ou moins probables qui illustrent chacun un enjeu majeurde notre époque. Comme le reprend la quatrième de couverture, “ce ne sont pas dix prophéties mais dix métaphores“. Quoique, certains de ces “jours” ne paraissent pas si incongrus que cela, et ces hypothèses mettent très bien en relief les enjeux de l’avenir : l’émergence de nouvelles puissance économiques et politiques, l’inévitable transformation démographique ou encore les menaces terroristes. Extraits.

alain-minc-jpg

Alain Minc est un pur produit de l’élite française : dirigeant d’entreprise et conseiller économique et politique (AM Conseil), mais également essayiste. Sa première publication, L’Informatisation De La Société, est remise au Président de la République de l’époque, Valéry Giscard d’Estaing en 1978. Cela fait alors trois ans qu’il est sorti de l’ENA, major de sa promotion Léon Blum, après avoir obtenu un diplôme à l’Ecole des Mines et à Sciences Po Paris en 1971. Ce rapport est le premier d’une longue série de livres et d’essais d’anticipation, où l’auteur fait part de sa vision l’avenir. Cet essai est donc le dernier d’une longue série, qui rassemble dix “manifestations éparses d’une Weltanschauung et ils témoignent à ce titre d’une subjectivité(qu’il) revendique volontiers“.

Pour chaque événement, j’ai choisi de citer un passage qui m’a particulièrement marqué, soit parce qu’elle explique la plus ou moins grande probabilité de survenance du scénario, soit parce qu’elle révèle une réalité difficile à entendre… qu’elle ait un rapport avec la prédiction ou pas.

  • Le jour où Gazprom lancera une OPA sur Total

…Gazprom suit les règles qu’elle se fixe elle-même. Une fois maître de Total, elle utiliserait elle utiliserait les capacités de production de l’entreprise en fonction de critères plus stratégiques qu’économiques, plus politiques que techniques

  • Le jour où la Chine envahira Taïwan

Une Chine autocentrée sur son développement, obligée à croître à 8% par an pour préserver un relatif équilibre social, prise dans un jeu de ramifications économiques et monétaires complexes avec l’Occident, devenue l’atelier industriel et créancier des Etats-Unis. Un tel pays ne prend pas le risque de devenir belliqueux et de détériorer sa position dans le monde

china-vs-taiwan-jpg

  • Le jour où l’Ecosse déclarera son indépendance

L’indépendance de l’Ecosse est soit une éventualité réelle, soit une métaphore d’un changement culturel majeur. L’Europe conduit à l’émiettement ; le globalisation au Risorgiamento local. Plus l’Union européenne s’est élargie, plus elle apparaît comme la “maison commune” – suivant le mot cher à Gorbatchev – de micro-Etats

  • Le jour où Google rachètera le NYTimes pour un dollar

L’interactivité et le dialogue entre l’internaute et l’émetteur d’informations et d’opinions aboliront toute forme de hiérarchie. Tous les faits se vaudront ; toutes les opinions seront équivalentes ; tous les savoirs se neutraliseront

  • Le jour où l’€uro vaudra 2,5 dollars

“...une partie importante du surcroît d’expansion tenait à un facteur plus idéologiquement inavouable : la rente exorbitante du dollar, c’est-à-dire la capacité des Etats-Unis à s’endetter au-delà de ce que leur situation objective aurait dû leur permettre

  • Le jour où Israël attaquera les installations nucléaires iraniennes

Les victoires militaires, le succès économique, l’épanouissement de la société n’y changent rien : la psychose de l’anéantissement demeure l’ “ADN” d’Israël

  • Le jour où la France comptera plus d’habitants que l’Allemagne

Vues de Pékin ou de Delhi, une France de 75 millions d’habitants et une Allemagne de 74 millions seront des nains indifférenciés. Même depuis Washington, le changement entre ces deux pays semblera infinitésimal

  • Le jour où les Asiatiques rafleront tous les Prix Nobel

Fusionner Heidelberg et la Sorbonne serait encore plus problématique que de mener l’opération EADS. C’est pourtant une nécessité vitale pour espérer rivaliser un jour avec les principaux joueurs d’un jour et de demain

  • Le jour où le terrorisme menacera de faire exploser une arme nucléaire tactique

Le terrorisme, 11 septembre 2001 inclus, a jusqu’à présent manqué d’imagination. L’attaque sur les tours du WTC était folle d’audace, mais d’un classicisme absolu. Tuer un maximum de gens en un lieu précis, c’est la stratégie originelle de terroristes depuis Ravachol et les anarchistes russes du XIXè siècle

  • Le jour où les jeunes mâles blancs se révolteront

La plaisanterie qui a si longtemps couru aux Etats-Unis – l’avenir appartient aux femmes noires paralytiques car elles comptent dans trois quotas – trouvera alors son équivalent en France : la beurette diplômée aura un double avantage sur le garçon blanc, issu de Neuilly ou de Sarreguemines

dalai-lama-jpg

Voilà pour les extraits. Loin d’aborder le seul événement évoqué dans le titre, mais souvent beaucoup plus large, l’analyse d’Alain Minc est lucide et juste. Certains de ces faits sont, je le répète, très peu probables et ont été créés par l’essayiste pour aborder un enjeu particulier. D’autres, cependant sont des réalités inévitables qui s’inscrivent dans l’évolution de la situation mondiale actuelle, je pense à la démographie (N°7) ou à l’éducation(n°8). Ce livre à donc le mérite de nous alerter de manière très efficace : le storytelling.

Exposez-nous des faits, et nous n’en mesurerons pas la portée. Racontez-nous des histoires et nous comprendrons.